InSight, le premier observatoire géophysique martien, a quitté la Terre.

Ce samedi 5 mai à 4h05 (heure du Pacifique), la fusée Atlas V a décollée de la base de Vandenberg, Californie, envoyant la sonde InSight vers Mars.

Ce lancement, le premier de la côte ouest des États-Unis pour une mission planétaire a été suivi par les équipes scientifiques, ainsi que de nombreux médias et passionnés du monde entier (malgré la brume matinale empêchant toute visibilité directe du décollage).

 

 

InSight, à l’abri dans l’étage de croisière, est désormais séparée de son lanceur et sur sa trajectoire vers la planète rouge, qu’elle devrait atteindre fin novembre 2018.

Le 5 mai, la planète Mars se situait à 121 millions de kilomètres de la Terre. Mais le voyage de la sonde pour la rejoindra lui fera parcourir 485 millions de kilomètres en six mois. Quand Insight se posera sur Mars, la planète se situera à 126 millions de kilomètres de la Terre. Une distance qui engendrera des délais de communication de 8,1 minutes. Le sismomètre SEIS devrait donc envoyer ses premières données sismiques martiennes avant la fin de l’année.

L’atterrissage est prévu le 26 novembre. Malgré les succès récents de la Nasa sur Mars, qui a notamment posé sans encombre Curiosity en 2012, Phoenix en mars 2008 et les rovers Spirit et Opportunity en janvier 2004, atterrir sur cette planète reste très risqué. On l’a vu récemment avec le crash de l’atterrisseur Schiaparelli en octobre 2016. Seulement environ 40 % des missions envoyées sur Mars ont été des succès… Cela s’explique par la faible densité de l’atmosphère qui oblige à atterrir sur des sites très bas en altitude.

 » Même si beaucoup reste à faire et que tout est loin d’être encore gagné (l’atterrissage et le déploiement sont des étapes tout aussi critiques) et que la mission ne pourra être considérée comme un succès qu’après la mise en route et la vérification des instruments, une formidable étape vient d’être franchie !  » a écrit la direction de l’IPGP à l’occasion du lancement. « Comme il est convenu de dire en de pareilles circonstances, « Go Insight ! »

 


 

Conférence de presse InSight – 3 mai 2018

 

Deux jours avant le lancement de la mission InSight, la NASA a organisé une grande conférence de presse sur la base militaire de Vandenberg. Les scientifiques et responsables de la NASA, du JPL, du CNES, de l’IPGP et des autres partenaires ont présenté les différents aspects de la mission et répondu aux questions des nombreux médias.

.

.

Philippe Lognonné, géophysicien dans l’équipe de planétologie et sciences spatiales de l’IPGP et responsable scientifique de l’instrument SEIS, a notamment présenté ce sismomètre dont le coeur est composé de capteurs ultra-sensibles et capables de résister aux conditions extrêmes d’une mission vers Mars.

 

Ce « media briefing » est disponible en video en intégralité sur le site de la NASA et en 2 min sur la chaîne YouTube IPGP