KM3NeT : concevoir un détecteur de neutrinos sous-marin est aussi un défi d’ingénierie mécanique

Alin Ilioni est ingénieur de recherche au sein du service mécanique du laboratoire AstroParticule & Cosmologie (APC, Université de Paris / CNRS / CEA) depuis 2018. Avec d’autres collègues ingénieurs et physiciens du projet européen KM3NeT, il est chargé de développer la Base de Calibration du détecteur KM3NeT/ORCA, dans le cadre du projet Interface ARGOS qui reçoit un financement du […]

» Lire la suite

Bourse interdisciplinaire pour l’astronomie multi-messagers

Cet article a été initialement publié sur Europhysics News 51/3 2020. Gwenhaël de Wasseige, chasseuse de neutrinos, a reçu une subvention du LabEx UnivEarthS afin de financer son projet de recherche sur l’astronomie multi-messagers. Pour Europhysics News, elle nous explique son travaille. Je suis chercheuse en post-doc (Marie Sklodowska-Curie individual fellow) au Laboratoire AstroParticule et Cosmologie (APC), à l’Université de […]

» Lire la suite

Nouvel appel à projets exploratoires pour la période 2021-2022

Le LabEx UnivEarthS a le plaisir de vous annoncer l’ouverture d’un nouvel à projets exploratoires pour la période 2021-2022. L’objectif est de soutenir pendant 2 ans (avec une évaluation à la fin de la première année) des projets de recherche explorant de nouvelles idées ou concepts relevant des thématiques du LabEx et initiant de nouvelles synergies. Les projets innovants, risqués […]

» Lire la suite

Un premier indice multi-messager d’un accélérateur de rayons cosmiques ?

La quête des sources de rayons cosmiques, c’est à dire des particules hadroniques arrivant sur Terre avec des énergies tellement grandes qu’elles dépassent largement celles des collisionneurs créées par l’homme comme le LHC, est en cours depuis plusieurs décennies. Bien qu’étant ultra-relativistes, les rayons cosmiques sont déviés par les champs magnétiques présents dans tout l’Univers et leur direction d’arrivée sur […]

» Lire la suite

Rencontre GdR ISIS-OG : questions ouvertes en analyse du signal pour l’astronomie gravitationnelle – 8 octobre 2018

Les premières observations d’advanced LIGO et Virgo marquent l’avènement d’une nouvelle astronomie gravitationnelle, au grand potentiel de découverte touchant de nombreux domaines de la physique fondamentale à l’astronomie et la cosmologie. Ceci se développera dans les prochaines années lors des prises de données à venir et à plus long terme à l’aide de nouveaux instruments au sol, comme l’Einstein telescope, […]

» Lire la suite
1 2 3 9